. Téléphone : (+226) 25 30 10 91 / 25 30 10 92   Email : info@asce-lc.bf

Le contrôleur général d’Etat Luc Marius IBRIGA a au nom du Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré, procédé jeudi 09 septembre 2021 dans la matinée à Ouagadougou, au lancement officiel de la phase générale de recensement et d’enrôlement des assujettis à la déclaration d’intérêt et de patrimoine en ligne en présence d’environ 250 invités.

La cérémonie a revêtu un caractère solennel au  regard de l’intérêt accordé à la bonne gouvernance économique aussi bien par les assujettis à la déclaration d’intérêt et de patrimoine que par les partenaires au développement.

M. Millogo Urbain, Contrôleur général d’Etat adjoint dans son allocution de bienvenue à la cérémonie a fait la genèse de la mise en œuvre de la plateforme électronique destinée à recevoir les déclarations d’intérêts et de patrimoine des assujettis autres que les membres du gouvernement et de l’Assemblée nationale.

Il a précisé que la loi 033-2018/AN du 26 juillet 2018 a prescrit à son article 08  la déclaration électronique des assujettis autres que les membres du gouvernement et les députés en vue de permettre à l’ASCE-LC de prendre en charge la mission de réception et de gestion des déclarations en ligne.

La phase pilote de recensement et l’enrôlement des magistrats et des assujettis relevant des Institutions de la République note-t-on, a permis d’enrôler 659 assujettis, de tester la fonctionnalité de la plateforme, d’opérer les ajustements nécessaires et d’en améliorer la convivialité.

Mme Maïmouna MBOW/FAM, représentante résidente de la Banque Mondiale au Burkina Faso a félicité l’ASCE-LC pour la mise en œuvre de ce précieux outil de prévention de la corruption et d’enracinement d’une culture de la redevabilité. Elle à souhaiter que la prise en charge des coûts récurrents à la bonne fonctionnalité de la plateforme électronique de déclaration en ligne soit bien assurée au plan national afin de garantir l’intégrité des serviteurs de l’Etat et affermir la confiance du public envers les institutions.

 

Avant de faire le clic de lancement officiel de la phase générale d’opérationnalisation de la déclaration d’intérêts et de patrimoine au nom du premier ministre burkinabè, il ressort de son allocution lu par le Contrôleur général d’Etat Luc Marius IBRIGA que : « la mobilisation des partenaires techniques et financiers que sont notamment la Banque mondiale et l’Union Européenne pour accompagner l’ASCE-LC dans le processus de dématérialisation des déclarations d’intérêt et de patrimoine traduit l’engagement du gouvernement à promouvoir la transparence et partant la bonne gouvernance ».

Au contrôleur général d’Etat et à ses collaborateurs, le premier ministre Dabiré a adressé ses félicitations et encouragements à poursuivre l’œuvre entreprise. Il a souhaité que cette phase générale de recensement et d’enrôlement des assujettis à la déclaration en ligne atteigne les objectifs visés par la loi à savoir : être un vecteur d’intégrité, de responsabilité et de transparence dans la gestion des ressources publiques.

                                                                                                                    

 

DDIC/ASCE-LC

 

 

SPOT DIP