Imprimer
Catégorie : Actualités
Affichages : 108

Dans la matinée du vendredi 22 avril 2022, le contrôleur général d’Etat M Philippe NION, a reçu respectivement en audience, une délégation du Réseau burkinabè des jeunes leaders pour l’intégrité (RBJLI), conduite par son coordonnateur M Momo ollo Christian ; et la délégation de l’ordre des notaires du Burkina, conduite par son président, maître Soumaïla Dakuo.

M Ollo Christian coordonnateur du RBJLI est venu présenter un nouveau Projet relatif à la lutte contre la corruption et la fraude mis en œuvre par le RBJLI.

Intitulé : « Initiative de jeunes engagés pour la promotion de l’intégrité et la lutte contre la corruption au Burkina Faso », ce Projet, prévu pour une durée de trois ans, est financé par l’ambassade des Pays-Bas.

 

 

Une application mobile sera conçue dans le cadre du projet, pour permettre aux jeunes de faire des dénonciations. Toute chose qui montre la complémentarité des deux partenaires (ASCE-LC et RBJLI) dans le domaine de la sauvegarde de l’intégrité des citoyens dans la société burkinabè.

Le contrôleur général d’Etat, M NION a félicité la délégation du RBJLI pour les actions de sensibilisations déjà menées au niveau des régions.

Terminant ses propos, il a rassuré ses hôtes de la disponibilité de l’ASCE-LC à accompagner le RBJLI dans la mise en œuvre de ses activités qui visent la promotion de l’intégrité, cette valeur qui particularise notre pays.

Avec Maître Soumaïla Dakuo et sa délégation composée de trois notaires, les échanges ont porté sur les actions de sécurisation des transactions foncières, toute chose qui permettra d’assurer une traçabilité des biens immobiliers. En effet, les problèmes fonciers sont très récurrents au niveau des juridictions et commandent une anticipation pour son assainissement.

L’ordre des notaires estime que l’ASCE-LC devra contribuer fortement à l’atteinte de bons résultats dans ce secteur.

Les deux parties ont convenu de formaliser un cadre de partenariat qui apportera certainement un plus dans la lutte contre la corruption et la protection des transactions dans le domaine du foncier.

L’ASCE-LC et l’Ordre des notaires du Burkina se sont accordés pour que la formalisation du cadre de partenariat se fasse dans les meilleurs délais.

                                                                                                                     

DDIC/ASCE-LC