. Téléphone : (+226) 25 30 10 91 / 25 30 10 92   Email : info@asce-lc.bf

M Christophe Compaoré, président du Conseil d’orientation de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC), a procédé jeudi 12 mai 2022 dans la salle de réunion de l’Institution, à l’ouverture officielle des travaux de la première session des membres du Conseil d’orientation au titre de l’année 2022.

Dans son mot introductif, M Compaoré a félicité les agents et les membres de l’ASCE-LC pour le travail accompli durant l’année 2021 malgré la complexité de la situation nationale.

Tout en souhaitant la bienvenue au nouveau contrôleur général d’Etat Philippe NION ; le président du Conseil d’orientation a relevé que dans le rapport 2020 du REN-LAC, 81,95% des personnes enquêtées estiment que la corruption est fréquente et qu’elle est même en augmentation de 6,25 point de pourcentage par rapport à celle de 2019.

Face à cette situation a-t-il dit, les autorités actuelles du pays ont inscrit la lutte contre la corruption parmi les priorités et instruit le contrôleur général d’Etat pour ce qui suit :

  • Un audit de gestion pour les sociétés d’Etat, les EPE et assimilés ;
  • Une investigation, et une détection des fraudes financières pour toutes les structures à contrôler ;
  • Un audit des marchés public sur les acquisitions des biens, de services et sur les travaux publics ;
  • Un audit spécifique sur les frais de missions, frais de voyages, carburant et dons au bénéfice des EPE.

 

Toutes ces sollicitations sont du domaine de l’ASCE-LC car elle travaille à promouvoir l’intégrité et la probité dans la gestion des secteurs publics, privé, et de la société civile. L’ASCE-LC a-t-il précisé, ne demande que des moyens humains et financiers pour accomplir au mieux sa mission.

Le contrôleur général d’Etat Philippe NION qui a assisté pour la première fois à la cérémonie d’ouverture des travaux de la session, s’est adressé aux membres du conseil d’orientation en ces termes : « Je saisi cette opportunité pour vous remercier et vous demander de m’accompagner à réussir le mandat de cinq (5) ans que j’ai à passer à la tête de l’ASCE-LC. Vos conseils, avis et interpellations me seront très utiles pour réussir ma mission car, au regard de vos fonctions et compétences respectives, je ne doute pas un seul instant que nous pouvons ensemble relever de nombreux défis à l’honneur de l’ASCE-LC. Je ne compte pas trahir le serment que j’ai prêté devant le Conseil Constitutionnel le 10 mars 2022. Au-delà des hommes, c’est devant Dieu que j’ai prêté ce serment. D’où mon attachement à ce que ma mission soit un succès ».

L’ordre du jour de la première session 2022 du Conseil d’orientation a porté sur les points suivants :

  • rappel du contenu du procès-verbal de la première session ordinaire du Conseil d’orientation au titre de l’année 2021 ;
  • rappel des conclusions des échanges avec le ministre chargé des finances suite à la première session ordinaire de 2021 ;
  • examen et appréciation du rapport d’activités 2021 ;
  • examen et appréciation du rapport financier 2021 (rapport de l’exécution financière et note de synthèse du « compte administratif ») ;
  • examen et appréciation du plan de contrôle (activités des structures métiers au niveau des cinq départements) ;
  • examen et appréciation du programme d’activités 2022 ;
  • divers.

Ces différents points soumis aux échanges ont permis d’aboutir à des conclusions pertinentes afin de rendre l’ASCE-LC plus crédible et visible. La session s’est déroulée dans un esprit constructif et coopératif.

 

DCP/ASCE-LC

SPOT DIP