Imprimer
Catégorie : Actualités
Affichages : 168

M Wolfram Vetter, ambassadeur, chef de la délégation de l’Union Européenne au Burkina Faso a reçu mardi 17 mai 2022 dans l’après-midi, une délégation de l’ASCE-LC conduite par son premier responsable M Philippe NION, Contrôleur général d’Etat.

Ce fut une visite d’amitié emprunte de courtoisie qui a permis aux deux délégations d’échanger sur les aspects clés permettant d’asseoir une coopération gagnante dans la lutte contre la corruption au Burkina Faso.

M NION a à l’entame des échanges a campé le décor en présentant la vision et les priorités pour lesquelles il a été recruté pour assumer la fonction de Contrôleur général d’Etat à l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC).

A l’écoute de la vision et des priorités à mettre en œuvre l’Ambassadeur, chef de la délégation de l’Union Européenne au Burkina, a demandé des éclaircissements relatifs entre autres à :

A toutes ces questions soulevées, des réponses idoines ont été apportées par le Contrôleur général d’Etat qui a rassuré ses hôtes du jour du soutien des autorités politiques à faire de la lutte contre la corruption, leur cheval de bataille.

Les missions commandées, les audits et investigations en chantier selon le Contrôleur général d’Etat, sont de nature à convaincre de l’engagement de sa structure à travailler à avoir des résultats probants dans la lutte contre la corruption, et de construire un Etat efficace, assis sur une saine gestion des finances publiques. Tout cela passe aussi a dit M NION par, l’administration de modules d’enseignement dans les écoles primaires, secondaires et professionnelles pour mettre au goût du jour, la culture de l’intégrité et du refus de la corruption.

   

Le Contrôleur général d’Etat a indiqué que la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la corruption doit être adoptée sous forme de loi. Il en sera de même pour celle relative à la protection des dénonciateurs.

Le plaidoyer a été fait pour que l’Union Européenne aide l’ASCE-LC à :

M Wolfram Vetter, chef de la délégation de l’Union Européenne au Burkina Faso a remercier l’ASCE-LC pour la visite dans ses locaux et a conclu ses propos à l’égard du Contrôleur général d’Etat en ces termes : « nous allons faire notre plaidoyer pour accompagner votre mandat ».

 

DCP/ASCE-LC