. Téléphone : (+226) 25 30 10 91 / 25 30 10 92   Email : info@asce-lc.bf

Son Excellence Monsieur Ibrahim Elkhouli, Ambassadeur de la République Arabe d’Egypte au Burkina Faso, et M Adrianirina Laza, directeur général du Bureau indépendant anti-corruption de Madagascar (BIANCO) ont été reçus respectivement en audience par le Contrôleur général d’Etat, M. Philippe Néri Kouthon NION, le mercredi 1er juin 2022 dans la matinée au siège de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC).

Avec l’Ambassadeur de la République Arabe d’Egypte au Burkina, les échanges ont porté sur le renforcement de la coopération existante entre l’Autorité de contrôle administratif (ACA) en Egypte et l’ASCE-LC au Burkina en matière de lutte contre la corruption et les infractions assimilées.

Son Excellence Ibrahim Elkhouli a exprimé des besoins de collaboration et demandé le soutien du Burkina Faso pour la candidature de Madagascar à l’élection  du président l’Assemblée générale annuelle de l’Association des autorités anti-corruption d’Afrique (AAACA) qui se tiendra à Bujumbura au Burundi du 20 au 22 juin 2022.

En Egypte a-t-il dit, l’Autorité de contrôle administratif fait annuellement l’audit du gouvernement. Elle intervient en cas d’anomalies de gestion constatées suite à des dénonciations par le biais du numéro vert ou du site web de l’institution anti-corruption.

Le contrôleur général d’Etat a indiqué à son hôte du jour que l’ASCE-LC est en train d’accomplir un travail d’audit de l’ensemble des ministères et Institutions de la République. Les contrôleurs d’Etat et les inspecteurs techniques des services sont mobilisés pour cette tâche sur saisine de Son Excellence le Président du Faso.

  1. NION a relevé qu’il y a une forte attente des burkinabè au niveau de l’ASCE-LC en termes d’audits et d’investigations à tel enseigne que des équipes ont été constituées pour relever les différents défis.

Les deux personnalités ont relevé la nécessité d’une prise en compte des risques de corruption dans le management des services publics.

Avec M Adrianirina Laza, Directeur général du Bureau indépendant anti-corruption (BIANCO) de Madagascar, les échanges ont porté sur la coopération inter- agence et surtout sur les partages d’expériences pour mener à bien l’œuvre de contrôle, d’audit, et d’investigation.

M Adrianirina a félicité et encouragé le Contrôleur général d’Etat, M Philippe NION, pour la nouvelle mission qu’il entame à la tête de l’ASCE-LC.

Les responsables des deux institutions ont opté de travailler en synergie d’action pour des résultats probants dans la lutte contre la corruption et le blanchiment des capitaux. Pour matérialiser cette synergie, un protocole de collaboration est attendu afin de mutualiser les expériences.

 

 

DCP/ASCE-LC

SPOT DIP