. Téléphone : (+226) 25 30 10 91 / 25 30 10 92   Email : info@asce-lc.bf

Les membres du Conseil d’orientation de l’autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) ont prêté serment  le 10 juillet dernier à Ouagadougou, dans la salle d’audience du conseil constitutionnel. Au nombre de 09, ils auront pour tâche d’assister le Contrôleur général d’Etat dans la gestion de l’ASCE-LC.

Le premier panel entrant dans le cadre des activités  de Africapacités 6e édition, a débuté le mercredi 27 juin 2018 à Bobo-Dioulasso, sous la présentation du Professeur  Luc Marius Ibriga.

Feuille de route pour la construction d’une démocratie apaisée : justice transitionnelle, réconciliation nationale, valeur et prospective, était le thème du panel 1 décrypté par le Professeur Luc Marius Ibriga, de la société civile et patron de l’ASCE-LC.

46 véhicules de type pick-up double cabine et trois véhicules de transport en commun ont été mis à la disposition du Ministère de la fonction publique, du travail et de la protection sociale (MFPTPS), du Ministère de la justice, des droits humains et de la promotion civique (MJDHPC), du Ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (MENA) et de l’ASCE-LC. La cérémonie de remise desdits véhicules a eu lieu, ce vendredi 23 mars 2018, en présence du ministre en charge de la fonction publique, Séni Ouédraogo.

L’ASCE-LC, en partenariat avec la coopération suédoise, a organisé un séminaire de formation, qui s’est ouvert ce mardi 15 mai 2018, à Ouagadougou, sur la gestion du cycle de projet, au profit des contrôleurs d’Etat et chefs de départements de l’ASCE-LC. Des dires du contrôleur général d’Etat, Luc Marius Ibriga, une étude de la coopération suédoise a montré que l’ASCE-LC présentait des lacunes dans la maîtrise du cycle des projets, d’où l’initiation de cette formation qui s’étend sur 4 jours et qui va permettre une meilleure appropriation de la question.

Dans la quête permanente d’une gouvernance vertueuse dans tous les secteurs de la société burkinabè, 9 membres du conseil d’orientation de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) ont prêté serment devant les juges du Conseil constitutionnel, le mardi 10 juillet 2018, dans la salle d’audience du Conseil constitutionnel, à Ouagadougou. Leur mission est d’assister le contrôleur général d’Etat dans la gestion de l’ASCE-LC.

 

L’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) a rendu publiques les conclusions de ses investigations sur l’affaire des parcelles de la SONATUR. Sur sept allégations de ventes de parcelles, six sont avérées.

Luc Marius Ibrigra, président de l’ASCE-LC, a révélé lors d’une conférence de presse ce 22 avril 2016 qu’un « régime de faveur a été accordé à certaines autorités » sous la Transition dans l’attribution de parcelles de la SONATUR. Il s’agit de l’ancien Premier ministre Isaac Zida et de certains membres du gouvernement et membres de leur famille.