Le Département de la Stratégie Nationale de la Prévention (DSNP)

Les attributions spécifiques du département

Selon l’article 22, du DECRET N°2021-0755 /PRES/PM/MFPTPS portant organisation et fonctionnement de l’Autorité Supérieure de Contrôle d’Etat et de Lutte contre la Corruption.
Le Département de la Stratégie Nationale de la Prévention a pour mission de contribuer à l’élaboration et à la mise en œuvre de la stratégie nationale de lutte contre la corruption.

A ce titre, il est chargé :

  • de mobiliser les acteurs des secteurs public, privé et de la société civile en vue de l’ élaboration d’une stratégie nationale de lutte contre la corruption et des infractions assimilées ;
  • d’élaborer et mettre en œuvre des politiques et stratégies de prévention de la corruption et des infractions assimilées ;
  • d’organiser des campagnes de sensibilisation des citoyens au refus de la corruption et des infractions assimilées ;
  • de susciter et appuyer les programmes d’éducation et d’enseignements en matière de lutte contre la corruption et des infractions assimilées ;
  • de vulgariser les textes et programmes de lutte contre la corruption et les infractions assimilées ;
  • de contribuer au renforcement des capacités de la société civile et des autres acteurs engagés dans la lutte contre la corruption et les infractions assimilées ;
  • d’élaborer et mettre en œuvre une stratégie de communication en matière de lutte contre la corruption et les infractions assimilées ;
  • de faire des recommandations appropriées dans le cadre de la lutte contre la corruption et les infractions assimilées aux structures des secteurs public, privé et de la société civile ;
  • d’assurer le suivi et l’évaluation des mesures préventives de la corruption et des infractions assimilées ;
  • de développer toute action dans le sens de prévenir la corruption dans les processus électoraux ;
  • d’assurer le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre de la politique nationale de lutte contre la corruption ainsi que la coordination des actions menées dans ce cadre ;
  • de mener toute étude ou enquête ayant pour but de concourir à l’accomplissement des attributions de I’ASCE-LC ;
  • de mener toute action de prévention de la corruption dans les secteurs public, privé et de la société civile ;
  • de suivre la mise en œuvre des conventions et autres accords internationaux sur la corruption dont le Burkina Faso est partie.

Le Département de la Stratégie Nationale de la Prévention est dirigé par un Chef de Département désigné parmi les Contrôleurs d’Etat et nommé par décret pris en Conseil des Ministres sur proposition du Contrôleur général d ‘Etat.

Le Département de la Stratégie Nationale de la Prévention comprend :

  • Le service Stratégie et Coordination Nationale (SSCN) ;
  • Le service Prévention et Mobilisation Sociale (SPMS).